Les TPE emploient plus de 100 000 ingénieurs…

Les TPE emploient plus de 100 000 ingénieurs…

… ce qui est très insuffisant. Nos TPE / PME sont-elles assez intenses en capacités scientifiques et technologiques ?


Quel est le poids des ingénieurs dans les petites entreprises ?

Selon le conseil national des ingénieurs et scientifiques de France (IESF), ils sont 104 000 (sur un total de 463 000) dans les entreprises de moins de 250 salariés. Hors, ces entreprises emploient selon l’Agirc 1 640 000 cadres et assimilés. Les ingénieurs représentent ainsi 6,3 % des cadres des petites entreprises contre 22,7 % des grandes entreprises. Voilà qui est inquiétant.

Ce sous équipement des PME-TPE en capacités scientifiques et technologiques interroge : déploiement de politiques industrielles, sous développement des PME françaises à l’export, potentiels d’innovation… Derrière les starts up où travaillent quasi exclusivement des ingénieurs et docteurs, d’autres n’en emploient aucun.

Le betor-Pub CFDT, la fédération F3C et la CFDT cadres poussent au développement de l’accès à la qualification d’ingénieur par la voie de la formation continue, par celle de l’apprentissage et de l’alternance car ces voies permettent une plus grande diversité en entrée des profils et en sortie des entreprises.

 

Agir avec la CFDT:

  • Il y a là pour la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) un champ d’observations et de recommandations,
  • Valoriser les TPE/PME lors de la semaine de l’industrie,
  • Soutenir l’apprentissage et la formation continue hautement qualifiante par le bon usage du crédit impôt recherche,
  • Envisager l’articulation entre la Conférence Nationale de l’Industrie et les réseaux d’écoles d’ingénieur,
  • Positionner plus fortement les écoles d’ingénieur dans l’animation territoriale des éco-systèmes d’innovation
email

Laisser un commentaire